CONGRES SOCIETE FRANCAISE DE THERMIQUE 2019

du lundi 03 au jeudi 06 juin 2019

L'édition 2019 du congrès annuel de la Société Française de Thermique est organisée par le Laboratoire de Thermique et Energie de Nantes (LTeN) et le GEnie des Procédés Environnement et Agroalimentaire (GEPEA).

Il se déroulera du 3 au 6 juin 2019 à Nantes. Le thème choisi pour cette 27ème édition est "Thermique et Industrie du Futur".

Le congrès Français de Thermique constitue une excellente occasion pour tous les chercheurs, industriels et doctorants d’échanger sur leurs dernières préoccupations et de présenter leurs travaux les plus récents dans le domaine de la thermique, de l’énergétique et de ses applications. Tous les travaux portant sur les thèmes scientifiques de la Société Française de Thermique (SFT) sont concernés. Ils donneront lieu à des communications écrites qui seront présentées sous forme d’affiches au cours de 5 sessions réparties sur toute la durée du congrès. Des ateliers-débats seront programmés en alternance avec ces sessions et des conférences plénières.

Pour ce 27ème congrès, nous avons souhaité organiser un focus thématique autour des enjeux thermiques dans l’Industrie du Futur. Dans cette 4ème révolution industrielle portée essentiellement par les progrès du numérique, les sciences thermiques jouent un rôle essentiel dans plusieurs piliers fondamentaux de cette transformation.

En premier lieu, la maîtrise des consommations énergétiques tant au niveau du procédé de fabrication, par la gestion des ressources de production d’énergie propres à l’entreprise qu’au niveau du bâtis est un réel enjeu. D’autre part, l’optimisation et l’intégration dans un environnement complexe et interconnecté de la chaîne de production du produit, allant de sa fabrication jusqu’à son recyclage ou son reconditionnement, nécessite une connaissance accrue de nombreuses données dont la consommation énergétique en temps-réel des systèmes.

Parallèlement, l’émergence de technologies et de procédés innovants tels que la fabrication additive ouvre les portes à l’utilisation de matériaux nouveaux tels que les biomatériaux et favorise les économies matière. Dans ces nouveaux modes de conception, de nombreuses problématiques scientifiques en lien direct avec la maîtrise des transferts de chaleur et le contrôle thermique de ces procédés sont soulevées. Le développement de capteurs originaux, de plus en plus autonomes et performants, l’amélioration des outils de simulation numérique s’avèrent des atouts majeurs pour aider à accroître la flexibilité des machines.

Ces challenges, qui sont aussi des opportunités d’accélérer cette transformation, feront l’objet des conférences plénières et des ateliers-débat de ce congrès.