Actualités

Nantes accueillera en 2020, rendez-vous en France

Événements

Publié le 28 mars 2019

Le plus gros salon international du tourisme en France aura lieu les 23 et 24 mars 2020. Il donnera à la métropole nantaise une exposition touristique et médiatique à l’international inédite.

« Rendez-vous en France, la vitrine internationale des prestataires français du tourisme et des tours opérateurs avec ses 2 000 participants aura lieu à Nantes l’année prochaine », a annoncé Johanna Rolland, à la réunion, lundi 25 mars, du Conseil des acteurs du tourisme (tourisme d’agrément) et Club MICE (tourisme d’affaires) de Nantes Saint-Nazaire. « Nous portons l’ambition de renforcer nos capacités hôtelières, de renforcer nos actions pour attirer les grands évènements touristiques culturels, sportifs et professionnels dans notre ville », a souligné la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.

2018, année record

Dans l’immédiat, la réunion des acteurs locaux du tourisme a donné l’occasion de dévoiler les chiffres de l’année 2018. Chiffres qui battent des records.

Le nombre de nuitées en hébergement marchand a augmenté de 33% entre 2014 et 2018, en passant de 2,5 millions à 3,3 millions en 2018 (+4,1 % par rapport à 2017). Le tourisme d’affaires lié est porteur d’un quart des nuitées marchandes, Nantes se positionnant comme la 5e place du tourisme d’affaires en France. La création d’un « Convention bureau » au sein de Nantes Saint-Nazaire Développement, chargé d’assurer l’accueil de manifestations et d’événements sur le territoire depuis 4 ans a permis de traiter 680 événements d’affaire, dont des événements d’ampleur internationale. 280 demandes d’accompagnement ont été traitées en 2018(+80% par rapport à 2017), 154 dossiers concernant des demandes d’hébergement pour un potentiel de 20 000 nuitées.

C’est la clientèle internationale – d’origine européenne pour les trois-quarts – qui est en très nette progression à Nantes. En 2017, elle a généré 12,8% des nuitées hôtelières. L’affluence des visiteurs étrangers est observée dans l’hébergement comme dans les sites des visites : ils représentent désormais 16% du visitorat des Machines de l’île (9% en 2014).

Article de Nantes Métropole – le 26 mars 2019