Actualités

5e édition de Nantes Digital Week : ce qu’il faut retenir

Événements

Publié le 12 octobre 2018

Nantes, place forte du numérique en France pendant 10 jours

Piloter son avatar par la pensée pour se soigner, vivre une expérience immersive inédite au cœur d’un musée, trouver un emploi dans le domaine du numérique : en cette rentrée, la société de demain s’inventait à Nantes et dans toute sa métropole, jusqu’à Saint-Nazaire. Nantes Digital Week, la semaine de toutes les cultures numériques, s’est achevée le 23 septembre dernier : celle qui est devenue l’événement généraliste le plus fréquenté en France soufflait cette année sa 5e bougie, célébrant cinq années d’exploration et de réflexion autour du numérique sous toutes ses formes. Innovations, grandes annonces, chiffres et perspectives : que faut-il retenir de cette édition 2018 ? Retour sur ces 10 jours d’événements.

Depuis 4 ans au mois de septembre, Nantes est devenue, pendant 10 jours, le terrain de jeu de toutes les cultures numériques.

Avec pas moins de 117 événements proposés par 232 contributeurs dans 80 lieux de la métropole, l’événement ambitionne de donner à voir aux professionnels comme au grand public les dernières avancées en matière de numérique à travers plusieurs approches : économie et emploi, culture scientifique et technique, art et patrimoine, égalité et accessibilité, jeux vidéo et gamers.

C’est grâce à une équipe projet dédiée au sein de La Cité des Congrès de Nantes que cette coproduction avec Nantes Métropole peut voir le jour chaque année depuis 2014.

En effet, en plus des événements professionnels et culturels qu’elle accueille et organise, la Cité des Congrès de Nantes est aussi productrice d’événements économiques et sociétaux et participe ainsi à la mise en valeur des secteurs d’excellence du territoire.

Un rayonnement grandissant en France et au-delà

A mesure que les années passent, Nantes Digital Week prend de l’ampleur : la qualité des propositions, la mobilisation des acteurs, et la richesse des écosystèmes numériques locaux y sont pour beaucoup.

Preuve du succès grandissant de l’événement s’il en est, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique, a choisi Nantes Digital Week pour annoncer les mesures phares du gouvernement en matière de numérique, dont la mise en place du “Pass numérique”, qui vise à favoriser l’accès au numérique pour tous les citoyens. Une annonce qui fait écho à l’essence même de l’événement, dont la vocation première n’est autre que de valoriser les initiatives des acteurs locaux pour rendre accessible à tous la question du numérique, et de permettre à l’ensemble des citoyens (entreprises, associations, étudiants, familles…) des’approprier les évolutions en cours et à venir, pour devenir acteurs de la construction de la société de demain.

Nantes Digital Week consolide également cette année sa dimension internationale avec la mise en place d’un nouveau partenariat avec la ville de Montréal dans le cadre du Printemps Numérique en 2019.

Une annonce qui illustre le rayonnement grandissant de l’événement au-delà de nos frontières, et qui démontre comment des collectivités parviennent à tisser des liens grâce au développement de réseaux de coopérations internationaux, pour réfléchir ensemble aux grands enjeux du numérique de demain, au service des organisations et des individus.

Les événements qui ont marqué l’édition 2018

Des événements récurrents qui confirment leur succès et prennent de l’ampleur :

– Salon de la Data : 1000 participants
– Scopitone : 31 000 participants
– Startups à l’Ouest#3 et son avatar piloté par la pensée : 1800 participants
– Prix des Femmes du Digital Ouest : 300 participants

Des exclusivités 2018 :

– Safari des métiers du numérique : 400 participants
– Jules Verne 2.0 : 1 700 participants
– Numérique en commun(s) : 850 participants