Actualités

Grands Projets : Nantes dévoile un nouveau cœur de ville entre mer et nature

Publications

Publié le 15 mai 2018

Plus végétalisé, au plus près de la Loire, le cœur de Nantes va connaître une métamorphose au cours des 15 prochaines années.

Ramener la nature en ville. Déjà connue comme la ville aux 100 parcs, Nantes veut imprimer sa marque de fabrique. Le projet qui vient d’être dévoilé par l’agence de paysagistes TER vise à rendre le centre-ville de Nantes encore plus vert et résolument tourné vers la Loire.

Le projet s’étend sur 130 hectares et 4 km de la nouvelle gare jusqu’aux berges de la lisière du bas-Chantenay où prendra racine le futur Arbre aux Hérons. Suivant ce plan, à horizon de 15 ans, la voiture sera effacée du paysage pour laisser la part belle aux transports doux, vélos et piétons.

Place aux transports doux

Premier projet à voir le jour, la place de la Petite-Hollande. Emblématique de cette volonté de recaler la voiture en sous-sol, cette place qui est aujourd’hui un parking en semaine accueillerait toujours le marché le samedi et serait transformée en parc avec la possibilité d’y accueillir événements culturels ou sportifs le reste du temps.

Douceur de vivre à la nantaise

Parmi les autres transformations, l’agence donne les grandes lignes d’un projet dont les contours pourront évoluer au rythme des concertations citoyennes à venir.
–   Une plage sportive et festive ou une piscine en plein air sur le Canal St-Félix
–   Des jardins potagers sur l’île Gloriette, suite au déménagement du CHU sur l’île de Nantes en 2026
–   Des jardins maritimes sur le Quai de la Fosse, là où la ville s’ouvre sur l’océan et l’estuaire de la Loire. Sur près de 600 mètres, une nouvelle promenade serait créée, autour d’une succession de jardins aériens et de petits pavillons ouverts sur la Loire pour boire un café ou suivre un spectacle.

Le projet doit être finalisé en 2019 et les travaux commencer en 2020 pour s’achever après 2030.

Article publié par Nantes Saint-Nantes Développement le 14/3/2018