Actualités

Quand les scientifiques nantais font parler d’eux

Publications

Publié le 25 mai 2021

Nantes et la communauté scientifique ont une nouvelle fois fait parler d’eux. Les travaux de nos ambassadeurs scientifiques ont été cités pour leurs avancés qui contribuent fortement au rayonnement de la métropole.

  • Mars 2021 :

Hydrogène : la recherche nantaise mobilisée pour répondre aux défis de cette « énergie du futur »

Alors que l’État a engagé en septembre 2020 un Plan national sur l’Hydrogène financé à hauteur de 7,2 milliards d’€, une fédération de recherche du CNRS s’est créée pour réfléchir et répondre aux enjeux et défis qui se posent actuellement. Ainsi, L’Université de Nantes est fortement impliquée dans cette démarche avec la participation de trois laboratoires (IMN, IETR, IREENA). Le pilotage de ce consortium est assuré par un Nantais, Olivier Joubert, chercheur à l’Institut des matériaux Jean Rouxel (IMN) et expert des questions liées à l’hydrogène.

Lancée officiellement mardi 9 mars 2021, la fédération de recherche du CNRS – qui rassemble 270 chercheurs français et 28 laboratoires dans le domaine de l’hydrogène – s’est donnée pour principal objectif de coordonner les efforts de recherche de ces nombreuses équipes sur les grands enjeux de l’hydrogène décarboné, allant de sa production, à sa purification, à son stockage, en passant par la production de systèmes pour son utilisation comme les piles à combustible.
Source Université de Nantes

  •  Avril 2021 :

Times Higher Education 2021 : l’Université de Nantes progresse dans le classement dédié à l’impact social et économique.

L’Université de Nantes consolide sa bonne position dans le classement « THE University Impact Rankings », qui mesure l’implication des universités mondiales dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) fixés par l’Organisation des Nations Unies.

Grace à son score de 77.7 / 100 dans la troisième édition du classement, l’Université de Nantes conforte sa place parmi les 200 meilleurs établissements mondiaux et passe du Top 5 au Top 3 des établissements français. Le maintien des bonnes performances des deux dernières années est particulièrement remarquable dans cette édition 2021 qui évalue plus de 1100 établissements, soit 350 de plus qu’en 2020 et 650 de plus qu’en 2019.

La confirmation du dynamisme de l’Université de Nantes en matière de responsabilité sociale et économique.
Source Université de Nantes

  • Mai 2021

Xenothera, membre d’Atlanpole Biotherapies, a signé un contrat de précommande de son médicament contre le COVID-19, l’anticorps XAV-19, par le gouvernement et l’Etat français.

Pour permettre la sortie de la crise sanitaire, deux options sont développées par les membres du pôle de compétitivité : la mise au point de vaccins ou le développement de solutions thérapeutiques. Engagée dans cette seconde option depuis plus d’un an, XENOTHERA propose un médicament extrêmement prometteur aux patients infectés par le virus. Ce traitement innovant, en cours de validation, a pour objectif d’empêcher la dégradation de l’état respiratoire du malade.
Xenothera annonce la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français.

Valneva va participer à la première étude mondiale pour une vaccination de rappel contre la COVID-19 au Royaume-Uni
Valneva SE, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé sa participation à une étude clinique financée par le gouvernement britannique, lancée aujourd’hui et visant à étudier différents vaccins contre la COVID-19 pouvant être utilisés comme rappel.

Source Atlanpole biotherapies