Actualités

Interview métier : Michèle Charrier, responsable des ventes

Presse

Publié le 2 octobre 2017

Michèle Charrier, vous êtes responsable des ventes à La Cité des Congrès de Nantes. Quelles sont vos missions ?

Michèle Charrier : Au quotidien, l’une de mes principales préoccupations consiste à mettre en adéquation les souhaits de nos clients avec la qualité de l’offre que nous pouvons leur proposer. À La Cité, nous accordons une place très importante à la personnalisation de nos prestations : chaque nouveau projet commence par une phase d’écoute, permettant d’identifier les besoins du client pour y répondre de façon optimale. J’ai également pour mission de faire le lien entre les différents corps de métiers de La Cité (équipes de prospection, de contractualisation, de production…), pour que nos clients puissent disposer, à chaque stade du projet, d’un interlocuteur unique. Enfin, mon métier m’amène à veiller sur notre logique de planning. Tous les ans, notre objectif tend à recevoir autant de manifestations récurrentes que de nouveaux clients. Par conséquent, afin de pouvoir répondre aux besoins de tout le monde, nous planifions les évènements jusqu’à 5 ans à l’avance !

 

Quelles sont les facettes de votre métier que vous appréciez le plus ?

M.C. : Dans mon métier, il n’y a pas de routine : à chaque fois que l’on entre en contact avec un client, une nouvelle aventure commence ! Chaque évènement est unique, et même si les cahiers des charges peuvent parfois se ressembler, ce n’est jamais exactement pareil. Même sur des manifestations que nous avons la chance d’accueillir de façon récurrente, c’est toujours un nouveau besoin, une nouvelle demande qui se présente : il faut constamment être à l’écoute et se tenir prêt à explorer de nouveaux horizons. À La Cité de Nantes, nous disposons non seulement d’un équipement techniquement performant, mais aussi d’espaces très modulables, offrant la possibilité d’opter pour une multitude de formats et de configurations différentes. Il est vraiment important, pour nous, de donner du sens à l’évènement, de mettre en valeur les espaces et de proposer à nos clients des prestations en phase avec leurs besoins du moment.

 

S’il fallait résumer en quelques phrases seulement les points forts caractérisant les prestations offertes par La Cité, que me diriez-vous ?

M.C. : Cette année, La Cité a fêté ses 25 ans. Pour moi, c’est une chance ! Cela nous permet, aujourd’hui, de nous appuyer sur notre expérience client – et toute la diversité d’évènements que nous avons déjà pu accueillir – pour nourrir et enrichir, encore et toujours, notre offre de demain. Nous avons fait le choix d’opter pour des « services intégrés », c’est-à-dire un parc technique innovant et des équipes permanentes, dont l’expertise métier rassure nos clients. Tous ces éléments, combinés à l’offre très qualitative de nos espaces – exposés à la lumière du jour et récemment réaménagés pour répondre à la fois aux tendances esthétiques actuelles et aux usages connectés des rencontres professionnelles –  font de notre site un lieu propice aux plus beaux évènements. Bref, La Cité ne fait pas ses 25 ans ! Enfin, notre emplacement géographique – proche de la gare, des hôtels et du centre-ville de Nantes – représente un avantage important. Une fois sorti du train, le visiteur peut tout faire à pied ou à vélo. En effet, si Nantes est aujourd’hui la 6e ville de France, elle a pourtant su préserver une vraie dimension humaine.

 

Propos recueillis par Stéfanie MOLTER, Les Echos Publishing