Actualités

Nantes labellisée « Capitale French Tech »

Presse

Publié le 4 avril 2019

Economie :
Nantes labellisée « Capitale French Tech » : une bonne nouvelle pour l’emploi, pour le développement économique et la transformation numérique des filières

La métropole nantaise voit sa labellisation « French Tech » confirmée et renouvelée dans la nouvelle formule « Capitale French Tech » pour les trois années à venir et confirme ainsi sa place de leader de l’entrepreneuriat numérique et sur les startups en France. Elle avait été parmi les premières métropoles a décrocher le label en novembre 2014. Nantes a obtenu aujourd’hui le label « Capitale French Tech » et fait ainsi partie des 13 écosystèmes retenus par le ministère. La Nantes Tech devient ainsi La French Tech Nantes.

« A travers ce label, c’est le dynamisme de notre écosystème et des startups de tous les secteurs économiques du territoire nantais qui est mis en avant, la reconnaissance de la maturité de notre écosystème qui a passé un cap depuis les inflexions fortes menées sur les Deep Tech et la Tech for Good, mais c’est aussi la reconnaissance de l’engagement des entrepreneurs (et en particulier des startuppers), de tous les acteurs engagés dans le développement économique du territoire, en partenariat et soutien de Nantes Métropole pour ainsi franchir une nouvelle étape et changer d’échelle. Une fois encore c’est la preuve que Nantes est une métropole qui compte sur la place de l’innovation et du numérique en France. C’est une bonne nouvelle pour l’attractivité,

une bonne nouvelle pour la transformation numérique des filières économiques et une bonne nouvelle pour l’emploi ! » a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole.

La French Tech Nantes va maintenant mettre en oeuvre la stratégie nationale de la French Tech et sa propre feuille de route, en priorisant 5 axes :

– le déploiement des startups en hypercroissance (appelées scale-up), telles Iadvize, Gens de confiance, Akénéo lauréates du pass French Tech ;

– l’attractivité des talents et la diversité dans les métiers numériques et technologiques ; – le développement international ;

– la dynamique Deep Tech (startups sur les technologies de rupture, issues notamment des laboratoires de recherche) ;

– les projets à impact positif (environnemental, social ou sociétal). La dynamique des Tech for Good a commencé à se structurer à Nantes fin 2018 avec plus d’une cinquantaine de projets recensés sur Nantes.

Elle disposera de son bâtiment totem : les anciennes halles Alstom, réhabilitées, constitueront à travers la Halle 6, le centre névralgique pour l’animation et le rassemblement de la communauté La French Tech Nantes, et l’accueil de son équipe opérationnelle.

Le pôle universitaire interdisciplinaire dédié aux cultures numériques de l’Université de Nantes prendra ses quartiers à l’ouest de la halle 6, à la rentrée 2019.

De l’autre côté du passage couvert de la halle 6, un hôtel d’entreprises de 6 000 m2 vient compléter le déploiement de cet écosystème numérique dès le 2nd semestre 2019. La Halle 6 Est sera ainsi un espace dédié aux entreprises et activités issues des filières,

créatives et numériques, avec une offre sur mesure pour leur permettre de déployer leurs activités. Les toutes premières entreprises qui ont déjà décidées d’intégrer ce nouveau lieu sont Dentsu Aegis, Design moi un mouton !, Externatic, La Cantine numérique, Sensipode, Sfeir et Windreport’. En avril 2019, 21 bureaux de 15 à 43 m2 gérés par la Creative Factory feront l’objet d’un appel à candidatures afin de sélectionner les nouvelles pépites créatives, culturelles et numériques qui intégreront la Halle 6 Est.

La French Tech Nantes, en tant que capitale, aura également un rôle de coordinateur et de locomotive de la French Tech au niveau régional en lien avec les 5 communautés des Pays de la Loire (Angers, Le Mans, La Vendée, Saint-Nazaire/La Baule et Laval)

5 722 emplois créés depuis le début de la démarche Nantes Tech

Depuis le début de la démarche Nantes Tech en 2014, 5 722 emplois ont été créés sur la métropole Nantes/Saint-Nazaire, soit plus de 1 645 emplois en 2017. Ces chiffres sur la filière numérique, produits par l’Auran témoignent du dynamisme de la filière numérique.

CP de Nantes Métropole, le 3 avril 2019